Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
INFO-ESPRESS

O Cara Moglie - Cisco -

14 Octobre 2012 , Rédigé par INFOVITE. Publié dans #Syndicalisme

 

 

Cara moglie stasera ti prego

dì a mio figlio che vada a dormire

perchè le cose che io ho da dire

non sono cose che deve sentir

 

Proprio stamane là sul lavoro

con il sorriso del caposezione

mi è arrivata la liquidazione

mi han licenziato senza pietà

 

E la ragione è perchè ho scioperato

per la difesa dei nostri diritti

per la difesa del mio sindacato

del mio lavoro della libertà

 

Quando la lotta è di tutti e per tutti

il tuo padrone vedrai cederà

se invece vince è perchè i crumiri

gli dan la forza che lui non ha

 

Questo si è visto davanti ai cancelli

noi si chiamava i compagni alla lotta

quando il padrone fa un cenno o una mossa

uno dopo l'altro cominciano a entrar

 

Cara moglie dovevi vederli

venir avanti curvati e piegati

e noi gridare: crumiri venduti!

e loro dritti senza guardar

 

Quei poveretti facevano pena

ma dietro loro là sul portone

rideva allegro il porco padrone

l'ho maledetto senza pietà

 

O cara moglie prima ho sbagliato

dì a mio figlio che venga a sentire

chè ha da capire che cosa vuol dire

lottare per la libertà

 

chè ha da capire che cosa vuol dire

lottare per la libertà ♫

MA CHÈRE FEMME

 

Ma chère femme, ce soir, je te prie

Dis à mon fils qu'il aille dormir

Car les choses que je dois dire

Ne sont pas des choses qu'il doit entendre

 

Ce matin, là, au travail

Avec le sourire du chef de section

M'est arrivée ma liquidation

Ils m'ont licencié sans pitié.

 

La raison est que j'ai fait la grève

Pour la défense de nos droits,

Pour la défense de mon syndicat,

De mon travail et de la liberté.

 

Quand la lutte est de tous pour tous

Ton patron , tu verras, cèdera

Quand au contraire, il vainc, c'est parce que les jaunes

Lui donnent la force qu'il n'a pas.

 

On l'a bien vu devant les grilles

Nous on appelait les camarades à la lutte

Et soudain le patron fait un signe, un geste

Et l'un après l'autre, ils commencent à entrer

 

Ma chère femme, tu devrais les voir

Avancer tout courbés, tout pliés

Nous, on criait : Jaunes, vendus !

Et eux, passaient tout droit sans regarder.

 

Ces malheureux faisaient peine

Mais derrière eux, là sur le portail

Ce porc de patron riait tout joyeux

Je les ai maudits sans pitié.

 

Ma chère femme, je me suis trompé

Dis à mon fils qu'il vienne écouter

Car il doit comprendre ce que veut dire

Lutter pour la liberté.

 

Car il doit comprendre ce que veut dire

Lutter pour la liberté.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article